Australie : 9 plateformes bloquées une fois de plus par le régulateur dans sa politique de protection du joueur

0
5
Australie

9 plateformes supplémentaires viennent d’être bloquées d’accès sur le territoire australien du jeu de hasard par le régulateur national du secteur. Par cet acte, ce régulateur poursuit sa politique de protection des consommateurs australiens de jeux de hasard.

9 plateformes supplémentaires dans la liste

Le régulateur du jeu de hasard ACMA (Australian Communications and Media Authority) a encore frappé. Cette fois aussi, ce sont 9 autres plateformes de jeux de hasard qui ont écopé. En effet, après des investigations menées dans le secteur du jeu de hasard en ligne, le régulateur australien a trouvé 9 sites web de jeu de hasard fonctionnant en totale violation de la réglementation australienne du secteur fondée par l’Interactive Gambling Act 2001. En réponse, les 9 plateformes hors-la-loi découvertes verront leur accès au territoire australien limité par les fournisseurs de services internet saisis par l’ACMA afin que les plateformes incriminées ne puissent plus vendre leurs services aux parieurs australiens.

Cette nouvelle capture de l’ACMA a fait l’objet d’un communiqué officiel assez explicite. Dans ce communiqué, les victimes du régulateur sont clairement identifiées. Il s’agit d’Oshi Casino, de Ripper Casino, du Boho Casino, du Winning Days, de NeoSpin, de 21Bit Casino,du BC.Game, Lets Lucky et Lucky Elf Casino. Ils entrent tous dans la liste, déjà longue, des opérateurs de jeu de hasard en ligne sanctionnés et interdits d’activité sur le territoire australien. En effet, en septembre dernier, l’autorité australienne bloquait 15 sites web de jeu en ligne parmi lesquels Spin Oasis, Velvet Spin, Slots of Wins, Sky Crown, Bizzo Casino, Fab Spins, Wabo88 et Zenith Slots. En 2019, l’ACMA neutralisait plus de 640 autres plateformes de jeux de hasard, et de plateformes affiliées. 180 opérateurs illégaux furent carrément expulsés de ce marché.

Le souhait de protéger les parieurs

L’action de l’Australian Communications and Media Authority vise à protéger les joueurs de la nocivité du marché du jeu de hasard où l’on retrouve des opérateurs licenciés et conformes, à côté d’opérateurs proprement véreux. Dans son communiqué, l’ACMA avise sur le fait que certaines des plateformes de jeux de hasard menant des activités en Australie n’hésitent pas à usurper, en se présentant comme des sites web autorisés. Sur ce point, le régulateur à rappeler que ce type d’opérateurs ne respecte pas la réglementation sur le jeu de hasard et la protection des joueurs en Australie. L’ACMA continue en concluant que tout joueur qui prend part à des parties sur ces plateformes prend le risque réel de perdre de l’argent. Le joueur indélicat s’expose aussi à des abus, et au vol d’informations personnelles.

À titre préventif, le régulateur australien a mis à disposition des consommateurs, une liste des opérateurs de jeu de hasard détenant une licence d’autorisation officielle. Grâce à cette liste, tout joueur pourra savoir si la plateforme sur laquelle il s’est connecté est illégale ou non. Ces actions préventives et curatives permettent alors à l’ACMA de lutter efficacement contre les tares de l’industrie du jeu de hasard sur son territoire. Ce qui paraît plus que nécessaire dans ce pays qui a porté, pendant un certain temps, le flambeau des plus grosses pertes de cette industrie en termes de pari.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here