La Malta Gaming Authority confirme l’annulation de la licence de jeu de DGV Entertainment

0
2
Malta Gaming Authority

Le régulateur maltais vient d’annoncer officiellement l’annulation de la licence de jeu de DGV Entertainment Group Limited. La MGA avait affirmé, au préalable, son intention de prendre cette décision durant ce mois par suite de défaillances recensées. En effet, l’opérateur ne s’est pas acquitté des frais de licence et de conformité. Afin de résoudre rapidement le problème et de verser les arriérés, la société a eu un délai de 20 jours. Cependant, celle-ci n’est pas parvenue à honorer le deal. Par conséquent, le groupe perd son autorisation de fournir des jeux d’argent sur le territoire.

Suspension de toutes les opérations en cours

Actuellement, la Malta Gaming Authority a informé le groupe DGV que son approbation d’organiser ou d’exploiter des jeux a été annulée. Dans le secteur, l’acteur se charge de la gestion des marques AurumPalace et FlipperFlip. Lors de ce processus, la firme est contrainte de stopper immédiatement toutes ses activités de jeu et d’arrêter l’enregistrement de nouveaux joueurs. D’une part, elle doit régler l’intégralité des charges impayées au régulateur qui affiche la somme de 36 300 euros. Le paiement se fera obligatoirement dans un délai de cinq jours ouvrables.

Selon l’organisme de régulation, DGV Entertainment Group Limited avait vingt jours pour donner les arguments nécessaires. L’entreprise devait apporter les explications adéquates permettant de convaincre l’Autorité de ne pas effectuer cette procédure d’annulation. Toutefois, cette dernière a omis de soumettre ses observations auprès du régulateur. Désormais, elle n’est plus autorisée à profiter du système d’exploitation du marché du jeu suivant la législation maltaise en vigueur.

Pour la MGA, DGV est dans l’obligation de respecter les normes mises en place à compter de la date de réception de cette lettre, soit sept jours au plus tard. L’Autorité estime que le groupe demeure responsable de l’ensemble des obligations en application par rapport à la loi et aux normes réglementaires.

Des manquements importants

Face à cette annulation, le groupe DGV a toujours la possibilité de se présenter devant le Tribunal de révision administrative. Ce recours doit s’effectuer dans les 20 jours à compter de la date de publication de l’annulation. Dans tous les cas, l’Autorité est en droit d’appliquer d’autres mesures afin de donner à l’entreprise l’occasion de payer intégralement les cotisations impayées.

Cet avis d’annulation a été dévoilé au fil de ce mois stipulant que la DGV ne s’était pas acquittée d’une redevance de licence à hauteur de 25 000 euros pour la période entre le 23 novembre 2021 et le 22 novembre 2022. La société a aussi oublié de payer les frais de contribution de conformité qui date du mois de décembre 2021 auprès du régulateur. À cette époque, la Malta Gaming Authority a déclaré que le groupe n’a soumis aucun audit sur le plan financier pour la période de janvier à décembre 2020 dans un délai de 180 jours. Cela couvre aussi la période du 1er janvier 2021 au 30 juin 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here