La question de la cybercriminalité inquiète les opérateurs de jeux d’argent en ligne

0
2
Hack

Les menaces liées aux cyberattaques dans le monde des casinos sont une réalité pour les opérateurs de jeux. Pour résoudre ce problème, les experts de la sécurité informatique et les responsables des entreprises de jeux d’argent viennent de se réunir au Nevada. Comme difficultés rencontrées dans le monde du casino et des jeux d’argent en général, les participants ont exposé la fuite des données personnelles des clients ou les contraintes de suspension des sites internet pendant plusieurs jours. Que ce soit dans les casinos de Las Vegas ou ailleurs, la cybercriminalité inquiète et provoque des pertes financières. Pour bloquer les activités de pirates et des internautes malveillants, il faut que les opérateurs de jeux d’argent se protègent avec les outils et logiciels modernes qui soient capables d’apporter une réponse efficace et rapide.

Les cyberattaques risquent de détruire les offres de jeux en ligne

Les professionnels de la sécurité informatique viennent de se réunir au Nevada. Le but de leur rencontre concernait l’augmentation du nombre de comportements liés à la cybercriminalité dirigée contre les casinos et autres établissements de jeux d’argent.  Cette réunion précède celle qui a eu lieu au toujours au Nevada et qui a abouti à une réglementation de la question.  Dans les résultats de ces experts, il en ressort que les cyberattaques impactent négativement sur les activités des opérateurs de jeux d’argent en général.

Tout au long de cette conférence, ces professionnels du secteur informatique ont attiré l’attention des responsables des casinos et toutes les entreprises du secteur du divertissement sur la réalité et la dangerosité des comportements qui menacent l’industrie du jeu. Dans le contexte actuel, la protection des données et informations des consommateurs des produits de loteries est l’une des priorités auxquelles il faut songer à tout moment. La présence de Michael Morton (avocat principal de la division administrative du Nevada Gaming Control Board) à cette conférence a permis de rappeler aux participants les récents événements négatifs intervenus à Las Vegas.  En effet, les casinos de cette ville ont plusieurs fois été victimes de cyberattaques et cela avait même entraîné la perte de plusieurs informations sur les clients. En principe, les données des utilisateurs sont censées être confidentielles et ne devraient pas se retrouver entre les mains des pirates ou internautes malveillants.

À cause des activités de ces pirates, plusieurs opérateurs de jeux avaient ainsi suspendu le fonctionnement de leurs sites internet et plateformes de jeux, car les procédures d’enregistrement des clients en ligne étaient compromises. Pour contrer cette menace et éviter de prendre d’autres risques, ces opérateurs ont préféré retourner au mode d’enregistrement traditionnel en acceptant des paiements en espèces. En prenant l’exemple sur les entreprises Binion’s et Four Queens, Morton déclare que les sites de ces deux établissements étaient restés inactifs pendant près d’une semaine. Du coup, les clients ne pouvaient plus continuer de jouer aux machines à sous en ligne et à d’autres jeux.

Il faut impérativement agir pour éviter le pire

Sur le plan financier, la cybercriminalité peut faire perdre énormément d’argent aux opérateurs du secteur des jeux. Concernant les tristes événements qui ont eu lieu à Las Vegas, certaines sources relatent que cette menace provenait d’Iran. Elle a provoqué la perte d’environ 40 millions de dollars et à l’heure actuelle, les défis majeurs visent à bloquer efficacement ces personnes qui ne passent que leur temps à pirater les comptes des clients ou des opérateurs de jeux sur la toile.

Invité aussi à cette rencontre, Michael Tobin, le fondateur et PDG de Continent 8 Technologies, précise que l’année dernière, les cyberattaques (plus précisément celles provoquées par le déni de service) ont augmenté de 400 %. Il a en outre affirmé que d’autres attaques sous différentes formes ont augmenté de 300 % la même période. Ce dernier, inquiet de la situation, avertit qu’avec l’évolution de la technologie et le développement des superordinateurs, ces phénomènes de cyberattaques risquent de se multiplier.

Pour étayer ses propos, le patron de Continent 8 Technologies est revenu sur le cas d’un opérateur de jeux engagé dans les offres de paris sportifs. Ne voulant pas dévoiler le nom de ladite structure, il précise qu’en octobre dernier, cette entreprise a été victime d’une cyberattaque. Tobin s’est contenté de dire que cette menace avait duré cinq jours et que cette entreprise avait appelé au secours et qu’il estime que l’heure est arrivée pour toutes les entreprises de jeux de s’engager dans la protection des données personnelles et commerciales de tous leurs clients. Elles doivent aussi le faire pour préserver la confidentialité qui existe entre partenaires et pour faciliter les échanges entre leurs services internes. Même s’il est convaincu qu’il y aura toujours des méchants sur internet, il ne faudrait pas laisser la latitude à ces derniers d’avoir une longueur d’avance sur les sites réglementés et officiellement reconnus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here