La réforme du jeu de hasard en Nouvelle-Galles-du-Sud va bientôt entrer en vigueur

0
12
Australie

La Nouvelle-Galles-du-Sud s’est promis de boucler la réforme du secteur du jeu de hasard en son sein. La réforme, déjà validée par le public, devrait bientôt rentrer en vigueur pour contribuer à la réalisation d’une industrie durable du jeu de hasard dans l’État.

Une réforme bientôt en vigueur

L’État australien du New South Wales (Nouvelle-Galles-du-Sud) s’est lancé dans une réforme de la réglementation régissant le jeu de hasard sur son territoire. Dans cette perspective, cette réforme aura un impact sur le pari, sur les courses, et sur les paris totalisateurs. Elle va aussi instaurer un nouveau paradigme de lutte contre les effets pervers du jeu de hasard, notamment sur les services de conseils, les actions ou parts sociales allouables, les pénalités, et les exemptions spéciales. La réforme envisagée par l’État du Wen South Wales impactera aussi le dispositif de protection des joueurs. Dans cette mesure, Anthony Keon, chargé du service Hospitality and Racing du département de l’Entreprise, de l’investissement et du marché, pense que la nouvelle régulation rendra la communauté beaucoup plus soutenable qu’avant.

La réforme envisagée par l’Etat New South Wales sera mise en œuvre principalement par le régulateur New South Wales Independent Liquor and Gaming Authority. Selon Keon, elle s’inspire des préoccupations les plus récentes de la communauté, et s’aligne avec les dernières évolutions de l’industrie du jeu de hasard. Pour lui, l’objectif de la modification de la réglementation du jeu de hasard est d’avoir des exigences standards afin de permettre aux joueurs de s’amuser dans un environnement sain t divertissant.  Alors que la loi va bientôt entrer en vigueur, le responsable compte réunir l’ensemble des parties prenantes du secteur du jeu de hasard, afin d’assurer une réglementation efficace.

Instaurer une industrie durable du jeu de hasard

La nouvelle réglementation du jeu de hasard de l’Etat de New South Wales n’est pas encore entrée en vigueur. Elle vient de traverser l’étape de la consultation publique, et devrait maintenant attendre le mois de septembre pour entrer en vigueur. À travers ce nouveau cadre, l’État fédéré compte élargir son horizon d’actions. Concrètement, la réforme va donner plus de pouvoir au New South Wales Independent Liquor and Gaming Authority pour sanctionner les opérateurs de jeu de hasard qui se positionneraient hors de la loi. Elle va aussi donner la latitude au régulateur local d’ajuster ses frais en fonction de l’évolution économique, et de suivre le respect de l’interdiction pour les opérateurs, d’offrir des cadeaux ou des bonus aux joueurs.

Avec plus de 8 millions d’habitants, le New South Wales se présente comme l’État fédéré australien le plus peuplé. À travers la réforme envisagée, le New South Wales compte aussi offrir un cadre d’action plus flexible au régulateur, lui permettant de réagir en prenant compte des évolutions du marché, et en lui donnant la possibilité de recadrer les contrevenants, sans forcément aller au parlement. Selon Anthony Keon, cela contribuera à l’instauration d’une industrie du jeu « durable », pour peu qu’il y ait des sanctions proportionnées, un véritable contrôle des opérateurs licenciés, et un engagement positif envers les joueurs fragiles. Pour lui, la communauté parie pour s’amuser, et il faudrait que cela reste ainsi dans le New South Wales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here