L’offre de Casinos Austria retenue dans le cadre du projet de complexe casino intégré de Nagasaki

0
2
Japon

Après le retrait de Yokohama, il ne restait plus que les villes d’Osaka, de Wakayama et de Nagasaki qui étaient en course pour le développement d’un complexe intégré au Japon. À Nagasaki plus précisément, Casinos Austria a été choisi comme partenaire opérateur après avoir obtenu un total de 697 points qui lui ont permis de se placer devant son concurrent direct Oshidori International Development (qui lui a obtenu 682 points). Avec cette victoire, l’opérateur choisi par les autorités de Nagasaki pourra enfin mettre en place ses plans pour faire de ce projet de complexe intégré une réalité. Casinos Austria a jusqu’au 20 avril prochain pour présenter son offre finale.

Le complexe IR sera développé à Huis Ten Bosch à Sasebo City

Huis Ten Bosch est un parc à thème japonais situé dans la préfecture de Nagasaki. Il recréé les bâtiments néerlandais tels que les hôtels, les musées, les théâtres et les villas et constitue la preuve vivante des relations existantes depuis des années entre le Japon et les Pays-Bas. C’est dans cet endroit que le géant Casinos Austria a décidé de développer le complexe intégré dont il prévoit lancer les activités dans les mois à venir.

Selon un rapport d’Inside Asian Gaming, Nagasaki aurait été sélectionné pour abriter le casino intégré de style Las Vegas tout d’abord à cause de sa forte population. En effet, la préfecture ne compte pas moins de 1,3 million d’habitants. De même, il se peut que la ville occupe une position géographique stratégique qui facilitera l’implémentation du complexe. Actuellement, Casinos Austria serait en train de préparer son offre finale qui sera présentée devant la commission chargée de l’exécution du projet au plus tard à la date du 28 avril prochain.

À titre de rappel, Casinos Austria International gère un peu plus de 40 établissements de jeu dans pas moins de 16 pays dont la Belgique, l’Autriche, la Belgique et tout naturellement l’Australie. Sa forte expérience fait donc de lui un partenaire de choix pour aider le Japon dans sa démarche de construction d’un complexe intégré.

Dans sa démarche pour ajouter le Japon à sa longue liste de partenaire, l’établissement de jeu à constituer une équipe ou plutôt un comité opérationnel constitué de neuf membres pour l’aider à progresser dans ses tâches. Ce comité aura également la lourde tâche de vérifier si les détails du programme proposé par Casinos Austria pour le complexe IR sont bien en accord avec les normes locales.

Il faut noter que le comité ainsi constitué est composé d’experts en tourisme, des spécialistes des jeux à problèmes et des transports. Dans les prochains jours, ces spécialistes devront examiner ligne par ligne le plan de Casinos Austria pour la préfecture de Nagasaki. Selon les estimations faites par cet opérateur de casinos terrestres, le budget final du projet s’élèverait à 3,17 milliards de dollars américains. Ce budget devra être diffusé auprès des sélectionneurs fédéraux.

Une estimation satisfaisante des recettes futures

Malgré les dépenses gigantesques liées au projet, il semble que le gouvernement de la préfecture de Nagasaki soit prêt à aller jusqu’au bout des choses. Pour cause, les retours sur investissement une fois le projet fini sont très encourageants. En effet, dans les nouvelles connexes liées au projet, les membres du gouvernement auraient annoncé qu’ils s’attendent à recenser environ 8,4 millions de visiteurs par an dans le complexe.

Dans la même lancée, les revenus bruts annuels de jeu que pourra produire cet établissement sont estimés à environ 1,36 milliard de dollars. Dans ce montant, 15 % devront être versés à la communauté locale en plus d’un montant de 76 millions de dollars qui leur sera également versé chaque année en guise de frais d’entrée quotidienne au casino. Afin d’atteindre un tel montant, chaque ressortissant japonais se verra frappé d’un montant de 54 dollars.

Le complexe de casino intégré proclamé par la préfecture de Nagasaki aurait pour rôle de réitérer l’héritage reçu de la culture et des liens historiques entre la préfecture de Kyushu et celle de Nagasaki. L’intention du gouvernement est aussi de booster l’industrie du tourisme à la baisse et de faire de Nagasaki un endroit où le Japon en priorité, l’Asie ensuite et le monde entier enfin se rencontrent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here