Recrudescence des faux jetons à Macao

0
3
Macao

Les autorités de Macao annoncent la saisie de 65 faux jetons en 2021 d’une valeur de 2 millions d’HKD, contre 43 faux jetons (soit 1,5 million de HDK) en 2020.

Le poker, les jetons et les faussaires

Le poker, ce sont des cartes et des jetons. En plastique ou en céramique, impossible de s’en passer. À Las Vegas comme à Macao, les tables VIP ont même leurs jetons VIP. Mais VIP ou pas, plus on en fait des piles, plus on est heureux. Mais, pour que les jetons écument les casinos, il faut bien les fabriquer.

Ici comme ailleurs, le design des jetons change au gré de leurs fabricants. Le plus important toutefois, c’est leur sécurité. Voilà pourquoi les usines de manufacture des jetons sont parfois telles Fort Knox. N’empêche qu’on trouve toujours au bout du chemin, quelques personnes malveillantes qui réussissent à fabriquer des faux jetons de casino afin de les échanger contre du cash dans les casinos.

Monaco. 2015. Trois Britanniques se font condamner pour des faux jetons. New Jersey. 2016. Le Borgota Casino d’Atlantic City, à l’occasion d’un tournoi évènement, découvre des faux jetons et annule l’épreuve avec 27 joueurs encore en course. Mai 2021. Macao. Les autorités annoncent la saisie de 2 millions d’HKD de faux jetons soit l’équivalent de 257 644 US dollars.

Un phénomène en hausse à Macao

C’est dire que la situation va en s’empirant à Macao. Car, avant cet énorme coup de filet du mois de mai, les autorités de Macao étaient déjà à la pêche aux faux jetons en 2020. Ils en avaient attrapé 43 au total, soit 1,5 million dollars de Hong-kong. Avec 65 faux jetons saisis en 2021, donc 50 d’entre eux avec une valeur de 10 000 HDK et les 15 restants d’une valeur de 100 000 HDK, Macao enregistre une augmentation de 22 faux jetons. Une situation que les autorités refusent d’expliquer par une hausse de la criminalité, mais davantage par une baisse de la pandémie liée au Covid-19, la levée des restrictions sanitaires ayant entrainé une augmentation des clients.

Mais, quelle qu’en soit la raison, il y a bien lieu de noter une recrudescence du phénomène au fil du temps, sachant qu’en 2019, un peu plus de 350 faux jetons avaient alors été saisis. Leur valeur totale ? 18,5 millions de HDK, soit environ 1,94 million d’euros.

Il n’y a pas longtemps d’ailleurs à Macao, deux escrocs, avant qu’un casino ne découvre le pot aux roses, ont réussi à échanger de faux jetons de casino d’une qualité impressionnante pour une valeur de 190 000 HDK, soit près de 19 970 €.

Après que l’un ait été mis en cause dans cette affaire, un cinquantenaire originaire de la Chine orientale, a été appréhendé, il a avoué avoir acheté sur internet avec son complice, 150 faux jetons de 5 000 HDK, ce qui équivalait à environ 7 640 €. Les faux jetons ont ensuite été utilisés sur des tables de jeu différentes afin de faciliter leur échange contre de vrais jetons, ce qui leur a permis d’encaisser plus facilement du cash.

Les jetons RFID à l’épreuve du faux

Or, dans le but de sécuriser davantage les jetons dans les casinos de Macao, ceux-ci ont été équipés de micropuces. Lisibles avec un scanner adapté, les jetons RFID sont normalement difficiles à contrefaire. Mais, jusque-là, les faussaires ne manquent pas d’imagination puisqu’ils peuvent retirer dans les jetons de faible valeur, les puces RFID qu’ils insèrent dans les faux de plus grande valeur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here