Un magnat des casinos de Macao a été arrêté par les autorités

0
25
Macau

La lutte contre le blanchiment d’argent se poursuit en Chine à la suite des directives données par le président Xi Jinping. D’ailleurs, la répression porte ses fruits puisqu’une nouvelle arrestation a été effectuée par les autorités locales. L’intervention s’est déroulée lundi 31 janvier 2022 juste après celle de son principal concurrent.

Une possible collaboration entre les deux rivaux

En Chine, le marché des casinos et du divertissement génère des milliards de dollars chaque année. Compte tenu de cette manne financière conséquente, certains n’hésitent pas à contourner la loi et à blanchir de l’argent illégalement. Afin de réduire au maximum cette pratique, le président chinois a mis la pression aux autorités locales. Au mois de novembre dernier, les forces de l’ordre ont interpellé le patron d’un des plus importants junkets de Macao, Alvin Chau comprenant dix autres dirigeants du groupe. Les prévenus sont accusés d’avoir créé une plateforme non réglementée de jeux d’argent en ligne aux Philippines en vue de séduire des clients chinois.

Cette fois-ci, c’est le fondateur de Tak Chun Group, Chan Wen-Ling, qui reste dans le viseur de la police. L’homme d’affaires demeure également à la tête du groupe d’hôtels et de casinos Macao Legend Development. Avec l’annonce de son arrestation, ses actions à la Bourse de Hongkong ont reculé à hauteur de 30 %. Selon les renseignements obtenus, M. Chan est soupçonné de travailler étroitement avec M. Chau. Lors d’une conférence de presse, les autorités ont déclaré que l’opération cible essentiellement deux groupes. Et l’enquête a démontré que les deux acteurs affichent une rivalité déguisée alors qu’ils collaborent.

Dans le secteur, l’ancienne colonie portugaise reste le seul territoire de Chine à légaliser le jeu d’argent. Grâce à cette législation, l’île rassemble de nombreux établissements de jeu le plus important au niveau mondial. Cette forte concentration de casinos attire surtout des joueurs provenant de Chine continentale. Il faut dire que les junkets suscitent un grand intérêt notamment Suncity et Tak Chun. Longtemps, le monopole est détenu par le magnat des casinos Stanley Ho, mais depuis 2002, cinq nouveaux concurrents débarquent au sein de l’industrie. Chacun d’entre eux bénéficie d’une concession d’une durée de 20 ans. Ce délai a été ramené à dix ans au cours de cette année en termes d’octroi de nouvelles licences.

Jusqu’à maintenant, Macao accueille des visiteurs comprenant majoritairement de riches fonctionnaires et entrepreneurs chinois. Avant la pandémie de coronavirus Covid-19, ces derniers venaient en grand nombre et ne respectaient pas toujours les lois chinoises. Cela concerne surtout la quantité d’argent liquide emportée à l’étranger. Néanmoins, l’implication du président chinois Xi Jinping a poussé les autorités locales à lancer une campagne de répression contre le blanchiment d’argent. Ils ont renforcé le contrôle du marché en réalisant des descentes régulières dans les casinos.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here