GambleAware salue les recommandations du gouvernement concernant les loot boxes

0
11
Loot Boxes

Les boites à butin présentes dans bon nombre de jeux vidéo inquiètent les autorités et la GambleAware au Royaume-Uni. En conséquence, le pays instruit l’amélioration du dispositif de régulation du secteur, ce qu’apprécie GambleAware.

Les boites à butin dénoncées par GambleAware

La réputation des loot boxe va de mal en pis depuis leur intégration dans les jeux vidéo à gros budget. Le phénomène est tellement préoccupant que des associations telles que la GambleAware ont vu le jour. Il faut savoir que la loot boxe, ou boite à butin, est un coffre virtuel présent dans un jeu vidéo et qui renferme des bonus pouvant aller d’une simple récupération d’énergie, à d’importantes fonctionnalités nouvelles. Le prix ou la récompense que renferme une loot boxe est aléatoire, c’est-à-dire non connu d’avance. Par ailleurs, les loot boxe sont souvent payants. Cet aspect aléatoire et pécuniaire laisse à penser qu’il s’agit en réalité d’une transaction assimilable à un jeu de hasard.

Le gouvernement britannique a demandé l’avis de l’organisation GambleAware sur la question. Selon elle, les loot boxe sont plus nocives auprès des enfants et des jeunes. A sa décharge, GambleAware brandit la statistique témoignant que 40% des jeux auxquels s’adonnent régulièrement les enfants comportent des loot boxe. Selon le National Audit Office convoqué par l’organisation, dans la tranche 11 – 16 ans, 85 000 individus sont exposés aux risques du jeu de hasard au Royaume-Uni. Par ailleurs, 55 000 personnes expérimentent déjà les affres du jeu de hasard. En conséquence, la GambleAware a mis en place des programmes communautaires et d’assistanat destinés à prévenir les effets pervers du jeu de hasard.

Le gouvernement en faveur d’une bonification du dispositif de régulation

L’organisation GambleAware est engagée pour l’instauration des normes pour la réglementation et la régulation de toutes les activités de jeu de hasard et assimilés. Elle examine donc le cas des loot boxes depuis plusieurs années, tout comme le gouvernement britannique. En 2020, le Department for Digital, Culture, Media and Sport (DCMS) a lancé un Appel à preuve sur cette problématique des boites à butin. Après un examen minutieux, le document exprimant l’avis du gouvernement sur la question et les preuves fournies sont mis à disposition du public. Selon le gouvernement britannique, les loot boxes ont la capacité d’orienter les enfants et les jeunes « gamers » vers les jeux de hasard et assimilés.

En conséquence, le Royaume-Uni, dans sa volonté de protéger les jeunes joueurs, recommande aux éditeurs d’« améliorer les protections » qui accompagnent les boites à butin. Il impose aussi de retirer des jeux, la possibilité pour les enfants et les jeunes d’acheter des boites à butin, à moins que ces derniers aient reçu l’autorisation expresse de leur parent ou tuteur.

Aussi, le Royaume-Uni souhaite que les joueurs soient systématiquement informés des exigences du Jeu responsable, et que davantage de recherches soient effectuées en vue de réunir des informations susceptibles d’induire le renforcement de la régulation. En somme le gouvernement britannique milite pour l’amélioration de la protection des consommateurs et de la réglementation du secteur. Ces recommandations gouvernementales sont saluées par la GambleAware, même si cette dernière critique le retard du Royaume-Uni a modifié la loi portant jeu de hasard.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here