Le régulateur britannique des jeux condamne NSUS Limited à payer une amende de 738 763 $

0
11
Royaume Uni

Le régulateur britannique des jeux d’argent UKGC (United Kingdom Gambling Commission) a récemment condamné l’opérateur NSUS Limited appartenant à GGPoker.co.uk à une amende de 672 829 £ (738 763 $) pour avoir violé la loi sur le blanchiment d’argent (AML). Cette sanction est conforme à l’article 121 de la loi sur les jeux d’argent. L’opérateur a également violé le code de déontologie sur la responsabilité sociale. Plusieurs acteurs de l’industrie des jeux d’argent ont été condamnés à payer des amendes importantes pour les mêmes faits au courant de ces derniers mois. L’UKGC poursuit ses actions de surveillance de l’industrie des jeux, cela afin d’assurer un environnement de jeu responsable dans le pays.

NSUS Limited n’aurait pas respecté la réglementation sur le blanchiment d’argent et le jeu responsable

L’UK Gambling Commission condamne NSUS Limited à payer une amende de 672 829 £, soit 738 763 $. L’opérateur aurait violé les lois sur le blanchiment d’argent et la responsabilité sociale. L’UKGC a mené des enquêtes approfondies sur les activités de l’opérateur. Les conclusions des enquêtes ont montré des irrégularités dans les activités de l’opérateur. Certaines de ses opérations n’étaient pas conforment à la réglementation en vigueur. Rappelons que NSUS Limited opère au Royaume-Uni sous le nom de GGPoker.co.uk.

NSUS Limited a enfreint plusieurs règles de l’accord de licence, notamment la loi 12.1.1 relative aux mécanismes de prévention du blanchiment d’argent et du financement du terrorisme et la condition 12.1.2 relative aux conditions d’exercice des activités des opérateurs dans les juridictions étrangères. L’opérateur aurait également violé les règles de déontologie et de responsabilité sociale contenues dans le code 3.4.1 de la loi sur les jeux.

L’United Kingdom Gambling Commission a également souligné la franche collaboration de l’opérateur tout au long de l’enquête. GGPoker.co.uk a également été reconnu coupable de n’avoir pas appliqué les procédures adéquates de contrôle des opérations, afin de réduire efficacement les risques de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme.

Le régulateur UKGC a également adressé un avertissement à NSUS Limited conformément à l’article 117.1.a de la loi sur les jeux adoptée en 2005.

L’UKGC continue d’assurer ses missions de surveillance des activités des opérateurs de l’industrie des jeux

Depuis plusieurs années, l’UKGC a redoublé d’efforts dans ses missions de surveillance de l’industrie des jeux d’argent. Le régulateur a frappé plusieurs opérateurs de sanctions financières, depuis quelques mois. Les sanctions appliquées sont conformes à l’article 121 de la loi sur les jeux de hasard.

Betway l’un des fournisseurs de logiciels de divertissement de haut de gamme a été frappé d’une amende de 464 000 $ soit 400 000 £, au courant de cette année. Le fournisseur aurait fait passer ses annonces publicitaires sur des sites pour enfants.

En septembre dernier, Petfre Limited le propriétaire de Betfred a été frappé d’une amende de 3,09 millions de dollars soit 2,8 millions de livres sterling pour avoir enfreint la loi sur le blanchiment d’argent (AML) et la loi sur la responsabilité sociale.

Le régulateur a une fois de plus exhorté les opérateurs à améliorer les procédures de contrôle de leurs activités pour se conformer à la réglementation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here