Un joueur pris en flagrant délit de tricherie au baccarat au Casino Grand Villa

0
17
Baccarat

Que ce soit en ligne ou dans les casinos terrestres, le baccarat est un grand classique des jeux de cartes. Depuis qu’il s’est démocratisé dans les salles de casino, il ne se passe plus une soirée sans qu’il n’y ait de gagnants. Mais, face à la chance de certains, il se peut que d’autres soient mécontents. En effet, il semble difficile pour les mauvais perdants de regarder les autres gagner sans pouvoir en faire autant. Raison pour laquelle certains vont choisir de tricher, et c’est exactement ce qui s’est passé il y a quelques jours au Canada. Un joueur a été pris en flagrant délit de tricherie par les responsables de la sécurité du casino Grand Villa situé à Vancouver.

Choppé avec l’aide de la vidéosurveillance du casino

C’est dans la nuit du 11 au 13 décembre 2018 que cette regrettable affaire de tricherie s’est produite. Elle implique un duo d’individu d’une part le joueur un dénommé Herbert Lull et de l’autre part son complice connu sous le nom de Gilles Boudreau un employé du Casino Grand Villa où il travaillait en tant que croupier depuis un bon bout de temps déjà.

Leur manœuvre de triche n’était pas très compliquée. En effet, la stratégie de jeu d’Herbert Lull était essentiellement basée sur les cartes que lui procurait son acolyte. D’ailleurs, il faut préciser que ce dernier distribuait les jeux de telle sorte à favoriser son complice. Mais, malheureusement pour les deux escrocs, il n’a pas fallu longtemps aux responsables de la sécurité pour découvrir la supercherie.

Une fois que ces derniers ont remarqué quelque chose d’inhabituel chez Herbert et Gilles, ils ont tout de suite pris la décision de les surveiller, mais très discrètement. Investigation après investigation, les vidéos de surveillance ont permis de confirmer les soupçons déjà établis. En effet, il était possible de voir sur les bandes-vidéo, Gilles Boudreau favoriser son complice en lui donnant des cartes qui vont l’aider à gagner. Une stratégie qui aurait dû être découverte dès le départ.

Une sanction plutôt modeste

Au cours de l’enquête, les policiers n’ont pu déterminer ni la nature réelle de la relation qu’il y avait entre les deux hommes, ni le montant d’argent exact qui avait été volé au Grand Villa. Ils ont juste estimé cette somme à des milliers de dollars. Néanmoins, les preuves en leur possession étaient assez suffisantes pour inculper Herbert Lull et Gilles Boudreau.

À cause de la crise sanitaire liée au covid-19, le procès des deux hommes ne s’est pas tenu tout de suite. Mais une fois qu’ils sont passés devant le juge, Herbert Lull a été condamné à deux ans de prison avec un montant de 22 000 CAD de caution à payer. Selon les juges, les causes derrière une peine aussi faible seraient que le principal suspect avait un casier judiciaire vierge et de plus, il a été très coopératif tout au long de l’enquête.

Gilles Boudreau quant à lui n’a pas été n’a pas été poursuivi malgré les faits qui lui étaient reprochés. Mais, à la suite de ces incidents, ses employeurs ont été obligés de le licencier afin d’éviter d’autres situations de ce genre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here